Qu’est-ce que l’anarchie relationnelle ?

Table des matières

Il n’est pas rare d’entendre plusieurs théories quand il est question de relations amoureuses. Les avis divergent sur les principes et les bases mêmes d’une relation amoureuse. Dans la liste de ces théories et idées de ce que devrait être une relation, l’anarchie relationnelle, occupe une place de choix. Qu’est-ce que c’est que l’anarchie relationnelle ? C’est le moment parfait pour le découvrir. Suivez.

C’est quoi l’anarchie relationnelle ?

L’anarchie relationnelle ou l’AR comme préfèrent l’appeler certains, n’est rien d’autre qu’un concept. Un concept qui demande à ceux que les humains abordent la question des relations amoureuses d’une manière différente de celle à laquelle s’attend la société. Pour être plus clair, les adeptes de l’AR s’en remettent à leurs croyances, leurs valeurs pour fonder une relation amoureuse. Et non aux normes sociales établies par la société comme l’engagement. Les anarchistes des relations, ont pour bases leurs désirs et leurs besoins. Pas les étiquettes ou attentes instaurées par la société. Pour la bonne marche de l’anarchie relationnelle, il est important de tenir compte des promus par celle-ci.

Quels sont les principes de l’anarchie relationnelle ?

Le terme et donc le concept d’anarchie relationnelle a vu le jour en 2006. Et ce, grâce à Andie Nordgren qui aura publié cette même année un fascicule pédagogique sur l’AR. Elle y détaille les principes fondamentaux de l’anarchie relationnelle.

L’amour est foisonnant et chaque relation se veut unique

C’est l’un des principes les plus importants de l’AR. Chaque relation se veut unique, spéciale et marque le début de quelque chose de nouveau entre deux personnes. L’amour existe en abondance. Ce n’est pas une ressource avec des limites. Au contraire, elle est illimitée. Il est possible d’aimer de nombreuses personnes tout en gardant le même type d’amour que l’on ressent pour chacune d’elles sans qu’il y ait la moindre altération.

🔎 À lire aussi  Comment rendre jalouse une femme ? 6 Astuces !

La communication

Il est peut être question du pilier le plus important de l’anarchie relationnelle. Tout simplement parce qu’elle demande une forte dose de communication. Beaucoup de communication. Il faut être en dialogue constant avec son partenaire. Sentir ce qu’il ou elle ressent ne suffit pas. La valeur de la communication ne doit pas être découverte lors des disputes. Elle doit être quasi présente. Sans elle, il sera facile de plier face aux normes. Mais surtout de se blesser sans le vouloir.

Privilégier le respect et l’amour au lieu du droit

Avoir un lien ou entretenir une relation ne vous accorde pas l’autorisation d’avoir un contrôle sur cette dernière. Il vous faut garder à l’esprit, qu’il s’agit d’une personne libre, autonome. Elle détient le droit de faire les choses comme elle les souhaite. Puisque l’amour, c’est accepter de compromettre une partie de soi pour l’autre. Et c’est surtout pour cela que l’AR requiert une grande maturité pour accepter ce type de résolutions qui se veulent normales en société.

La confiance

C’est un autre fondement capital pour les anarchistes de la relation. Partir du principe que votre partenaire veut le meilleur pour vous. En abordant une relation avec de la confiance, vous aurez une sereine vision de votre relation. Et le plus important, c’est que vous vous sentirez en sécurité. La confiance met en évidence l’existence de l’amour vous unissant.

Définissez ensemble les valeurs que vous jugez fondamentales

Comme vous le saviez déjà, l’AR encourage à faire les choses selon ses envies. Et non selon les normes préétablies par la société. Il est d’usage que vous trouviez avec votre partenaire ce que vous voulez, ce dont vous avez envie. Ne cherchez pas à faire des compromis. Soyez véridique et sincère. Si votre partenaire en fait, vus augmenterez les chances de définir vos priorités et surtout la façon dont vous voulez traiter et être traité(e).

🔎 À lire aussi  Comment avouer ses sentiments ? 6 conseils d’une pro !

Quelle est a différence entre l’AR et le polyamour ?

Vous savez déjà ce que c’est que l’anarchie relationnelle. Cependant, une confusion par certaines personnes entre le concept de l’AR et celui du polyamour. Alors qu’il existe bien une distinction entre eux. Le polyamour c’est la tenue de relations sexuelles ou amoureuses avec plusieurs partenaires. Etre polyamoureux, veut donc dire accepter qu’une personne peut aimer simultanément aimer deux ou trois personnes. C’est totalement différent du concept de relation libre et ouverte où le couple peut avoir des relations sexuelles avec d’autres personnes.

Le polyamour de même que la relation libre, respectent et répondent toutes deux à des normes. En polyamour, les relations sont étiquetées. C’est ainsi qu’il existe en polyamour, une relation dite principale et d’autres dites secondaires. L’anarchie relationnelle, elle, ne répond à aucune norme. Elle est contre tout ça. Oui, à l’exemple du polyamour, l’AR approuve la multiplication des relations. Mais elle ne consiste à aborder les relations dont la société ne s’attend pas. Et avec les principes exposés par Andie Nordgren, elle demande aux anarchistes de redéfinir leur propres bases de la relation et de privilégier la communication.