Couple et argent : les erreurs à éviter

Pour l’épanouissement et le bien-être de toute personne qui vit seule ou en couple, l’argent est indispensable. La particularité est qu’en couple, on ne saurait gérer l’argent de la même manière qu’une personne solitaire. En couple donc, il y a certaines erreurs qu’il ne faut pas commettre au risque de porter atteinte à la vie du ménage. Quelles sont donc les choses à éviter quant à la gestion de l’argent dans un couple ?

Contribuer à parts égales aux charges du couple

Dans un couple, il faut éviter de penser que pour les charges du ménage chacun doit contribuer à parts égales. C’est une erreur monumentale que commettent la plupart des couples. En effet, il faut tenir compte de la faculté contributive de son conjoint. Il ne s’agit donc pas de contribuer 50/50 aux charges du foyer, mais d’y contribuer proportionnellement à ses revenus.

Par exemple, si l’un gagne 3000 euros comme revenu mensuel alors que l’autre ne prend que 1500 euros, le premier doit contribuer aux dépenses du ménage à hauteur des 2/3. Le second quant à lui prendra en charge le 1/3 restant. Ce principe de la faculté contributive régit tous les types de régimes matrimoniaux. De fait, quel que soit le régime matrimonial choisi dans le contrat de mariage, la faculté contributive prévaut quant à la contribution aux charges du ménage.

Exclure l’argent des sujets de conversation

D’aucuns pensent qu’entre conjoints, il n’est pas question de parler d’argent. C’est une grave erreur qui pourrait détruire la vie du couple. En couple, l’argent doit être un sujet fréquent de discussion. Vous devez en parler sans être stressé. Les conjoints doivent être capables de discuter à propos de leurs problèmes financiers, de leurs dettes et à propos de la gestion de leurs sous. Un projet, quelle que soit sa valeur, entrainera nécessairement des dépenses communes.

🔎 À lire aussi  Top site de rencontres : Guide comparatif des meilleurs !

Des discussions sur un tel sujet peuvent parfois créer des disputes, mais cela ne doit pas être une raison pour ne plus en parler. Il faut parvenir à trouver des terrains d’entente. En dehors de l’amour, l’argent participe énormément à la survie d’un couple. Il faut pouvoir envisager ensemble comment épargner de l’argent pour payer la contribution scolaire des enfants ou pour bien vivre la retraite.  

Confondre ses fonds propres à ceux du couple

Entre conjoints, il est vrai que l’on est censé tout partager. Cependant, c’est une mauvaise idée de confondre en une masse ses fonds personnels avec ceux du ménage. Avec un tel compte en banque, chaque conjoint est libre d’effectuer des opérations sur le compte. Mais, lorsque surviendra un désaccord, il serait difficile de pouvoir faire la part des choses. Ce problème pourrait porter préjudice à la vie du couple.

Aussi, il pourrait arriver que le compte soit gelé. Dans ce cas éventuel, aucun des époux n’aura plus une autre ressource financière pour venir en aide au ménage. Il est donc très risqué de mettre en commun les biens communs au couple avec les biens propres à chaque époux. La solution serait donc que chaque conjoint ait son propre compte pour ses biens personnels et un autre compte en commun pour les biens destinés à la vie du couple.

Laisser les dépenses du ménage à la charge d’une seule personne

Cette attitude est très déconseillée dans une vie de couple. Une fois que vous vivez ensemble ou que vous êtes mariés, chacun doit apporter sa part en fonction de sa faculté contributive. Les parts seront confondues dans une masse commune. À l’aide de cette masse, les charges du ménage seront assurées. C’est le mieux à faire pour ne pas mettre en péril le lien qui vous unit. Par conséquent, il faudra aussi éviter de répartir les dépenses du ménage par personne.

🔎 À lire aussi  Comment rencontrer des célibataires après 50 ans ?

Par exemple, prévoir que le conjoint se chargera des dépenses mensuelles et la conjointe des dépenses quotidiennes. Cette option est envisageable, mais à la longue, elle créera des problèmes. Il faut remarquer directement la disparité de ces dépenses. Pour ce faire, il est préférable de prévoir une organisation durable et qui ne créera pas de problèmes à la relation.  En outre, il est meilleur de gérer personnellement ses propres dépenses et de ne pas les mélanger à celles du ménage.

Vivre au-dessus de ses moyens

Une fois que vous n’êtes plus seul, vous ne pouvez plus gérer votre argent de la même manière. Aussi, il n’est pas question de vivre en couple pour plaire aux autres. Vouloir montrer cette apparence aux autres pousse la plupart des couples à dépenser plus qu’ils n’en ont. Cette attitude pousse le à couple contracter des dettes qu’il ne pourra pas payer. Résultat : la survenance des problèmes financiers. La situation financière du couple est mise en péril. Or l’argent est nécessité pour la survie du couple.

Ill devient difficile de payer les factures, difficile de payer le loyer et voire impossible de s’acquitter des dettes contractées. Pour éviter tous ces problèmes, il est toujours meilleur de tenir compte de ses moyens pour réaliser les dépenses.