Qu’est-ce que la dépendance affective ?

Table des matières

Certains problèmes d’ordre psychique ou psychologique peuvent affecter le quotidien d’un adulte. La dépendance affective en est un parfait exemple. Elle a tendance à avoir un effet néfaste sur la vie de la personne concernée. Les causes et les manifestations de ce trouble sont aussi multiples que variées. Il y a tout de même des solutions qui existent pour y remédier. Qu’est-ce donc la dépendance affective ?

Définition de la dépendance affective

Par dépendance affective, comprenez qu’il s’agit d’un trouble d’ordre psychologique. Elle peut en effet être définie comme un besoin d’affection da la part des autres individus, quitte à négliger voire oublier sa propre personne. L’homme ou la femme touchée par la dépendance affective est tout simplement incapable de vivre pour elle-même, mais le fait pour autrui. Le dépendant affectif voit l’amour ainsi que la considération pour sa propre personne dépendre exclusivement de facteurs extérieurs.

Il a tendance à s’effacer progressivement face à son partenaire et sombre petit à petit dans la passivité. Ce trouble psychologique illustre une véritable addiction à une personne auprès de qui l’individu dépendant tient à combler son manque d’attention. Cela emmène le dépendant affectif à s’efforcer à tout mettre en œuvre pour maintenir la relation avec son partenaire, quitte à prendre des mesures parfois risquées.

Quelques causes de la dépendance affective

La dépendance affective trouve généralement ses causes dans des évènements ou des moments ayant marqué le sujet durant sa petite enfance. Les dépendants affectifs se trouvent souvent être des personnes ayant manqué d’amour et d’attention pendant leur prime jeunesse. Ces enfants en manque de tendresse peuvent également être soumis à des responsabilités précoces. Cela tue en eux la volonté de prendre soin d’eux-mêmes et les force à toujours faire passer les autres avant eux.

🔎 À lire aussi  Garde de nuit personnes âgées à domicile

Ces tendances finissent par se transformer progressivement en véritables anomalies. Les personnes sujettes à la dépendance affective sont incapables de se placer au centre de leur propre attention. Un dysfonctionnement des relations familiales peut également être à l’origine de ce problème. Le milieu familial étant très sensible pour tout le monde, il est très facile de subir des traumatismes du moment où certaines choses y vont mal. Une autre potentielle cause de ce mal psychologique se trouve aussi dans l’intimidation que certaines personnes subissent durant l’enfance.

Là précisément, il peut s’agir du traumatisme provoqué par l’intimidation à l’école par exemple. Tous ces détails finissent par affecter négativement la vie de ces personnes. Elles se font donc discrètes en s’imaginant n’être aimées qu’à travers le regard des autres. Elles essaient de reproduire des relations manquées durant leur prime jeunesse. Cela les empêche par la suite de se détacher de certaines personnes de leur entourage.

Les manifestations de la dépendance affective

La dépendance affective est un mal qui est très difficile à déceler, surtout par le sujet lui-même. Cela implique donc l’intervention d’un thérapeute. La personne atteinte a presque toujours du mal à se voir être appréciée à sa juste valeur. Cela crée en elle un sentiment de rejet ou de mépris qui la fait se sentir comme une victime. Cette impression complique sa prise de conscience du mal.

Cependant, la détection de la dépendance affective peut se faire grâce à l’observation de certains comportements de la part de la personne atteinte. Il peut s’agir :

  • des comportements compulsifs ;
  • de l’insatisfaction chronique ;
  • du manque de l’estime de soi ;
  • de la peur de l’abandon ;
  • de la jalousie excessive ;
  • de l’anxiété, la dépression et bien d’autres.
🔎 À lire aussi  Quelle est la meilleure marque d’adoucisseur d’eau ?

La dépendance affective amène la personne atteinte à s’accrocher comme elle peut à quelqu’un ou à quelque chose. Ce mal favorise par ailleurs, l’additivité dans le sens où le sujet atteint s’adonne à certaines choses pour compenser son manque d’attention. Dans ce cas, il est question d’alcool, de jeu ou encore de drogues. Quoi qu’il arrive, la dépendance affective finit par affecter le quotidien, la vie sociale ainsi que la vie professionnelle de l’intéressé. En ce qui concerne la vie affective, ce trouble est très souvent à l’origine de conflits pouvant conduire à la rupture.

Quelques solutions pour vaincre la dépendance affective

Le premier pas vers la guérison est avant tout la prise de conscience du problème, et ce lors des consultations chez le psychologue. Vous pouvez vaincre la dépendance affective grâce à un travail de développement personnel ou encore à la psychothérapie. Le principal nœud de ce problème étant le manque de confiance en soi, il faut faire comprendre au dépendant, l’importance de l’amour et de la confiance en soi.

Des activités comme le sportou encore l’expression artistiquepeuvent l’aider à gagner en confiance. Il est également recommandé de solliciter un avis médical du moment où vous vous trouvez en face de signes d’un manque affectif. Pour les personnes qui sont en couple, une prise en charge au moyen d’une thérapie de couple peut être à privilégier.

Pour conclure, la dépendance affective est un trouble de la personnalité dépendante qui trouve ses origines dans l’enfance du sujet. Il est cependant possible de s’en débarrasser au moyen de thérapies comportementales, cognitives et bien d’autres solutions.