Garde de nuit personnes âgées à domicile

Garder un œil sur les personnes du troisième âge n’est plus aujourd’hui chose nouvelle. Puisque quand celles-ci dépassent la cinquantaine, elles éprouvent certaines difficultés à prendre soin d’elles-mêmes. Surtout quand elles ont perdu la mobilité et l’autonomie. Les veiller jour et nuit devient de ce fait sine qua non. D’ailleurs, qu’est-ce que c’est que la garde de nuit de personnes âgées à domicile ? C’est le moment de le savoir. Lisez.

Table des matières

C’est quoi une garde de nuit ?

Eh bien, une garde de nuit n’est rien d’autre qu’un service. Un service qui consiste à assurer la sécurité et bien évidemment le confort de personnes âgées le long d’une nuit. Tout simplement parce qu’il est de nombreuses personnes du troisième âge qui sollicitent des aides à domiciles. Notamment pour qu’on les accompagne pour le ménage, la cuisine. Encore plus lorsqu’elles sont malades et ont une perte évidente de l’autonomie. Le service qu’est la garde de nuit se veut souvent sollicité dans le cadre d’un retour à la maison après une longue hospitalisation. Celui ou celle assurant ce service veille donc la personne âgée pendant son sommeil. Il ou elle l’aide pour les besoins nocturnes telles que le besoin d’uriner, les déplacements ou les troubles du sommeil. Pour faire simple, la garde de nuit est une option envisagée par beaucoup de familles pour maintenir les seniors à la maison. Plutôt que de les envoyer dans des structures et centres spécialisés pour.

Quel personnel est taillé pour assurer une garde de nuit ?

Avant de répondre à cette question, il est important de faire une clarification. Bon nombre de personnes pour désigner la garde de nuit, disent la présence de nuit. Alors que les deux se veulent distinctives. La présence de nuit, c’est une garde non médicalisée. Pour faire simple, c’est une garde assurée par une personne que l’on peut qualifier de sécurisante. La personne assurant ce service, n’est pas obligé de répondre à tous les besoins nocturnes du senior. Encore moins de rester toute la nuit dans sa chambre. Elle n’est là que pour s’assurer que le senior est rassuré et bien installé. Tout le contraire de la garde de nuit qui elle, est médicalisée. Puisqu’elle prend en compte les seniors de lourde perte d’autonomie. L’assistance apportée est active. Et oui, celui qui assure la garde de nuit reste dans la chambre de la personne âgée toute la nuit.

🔎 À lire aussi  Lit médicalisé : remboursement & prix

Pour en revenir à la question de ce champ, on ne choisit pas le personnel de garde de nuit juste comme ça. Non, il y a bien deux critères dont il faut tenir compte. Le niveau de dépendance du senior et la pathologie ou maladie dont il souffre. Pour savoir s’il a besoin d’une garde nuit ou d’une présence de nuit. Lorsque les réponses à ces deux questions sont trouvées, on peut procéder à l’appel du personnel. Généralement, ce sont les auxiliaires de vie qui sont les plus plébiscitées pour ce travail. D’autant plus que bon nombre d’elles l’assurent déjà en journée. Formées pour, elles savent veiller sur les personnes âgées et en perte d’autonomie. Elles pourvoient à leurs besoins primitifs et donc nocturnes.

En dehors des auxiliaires de vie, il reste un second personnel pour une garde de nuit. Il est autant et peut-être même plus qualifié que le premier. Les professionnels de santé. Comprenant les infirmiers ou les aides-soignants, ils sont aptes à s’occuper d’une personne âgée. Particulièrement lui accorder un suivi médical de taille et lui faire sa toilette.

Dans quels cas faut-il solliciter une garde de nuit ?

De même qu’il l’a été dit plus haut, il faut tenir compte de la dépendance du senior. Et de la maladie dont il souffre. Toutefois, il faut envisager ce service lorsque la personne âgée a des troubles de l’humeur. C’est-à-dire, les angoisses nocturnes, une démence comme Alzheimer. Mais aussi en cas d’accidents, de déambulations nocturnes et d’un retour à la maison après une longue période d’hospitalisation. Le garde de nuit se chargera de rassurer le senior pour que celui-ci puisse avoir une nuit de sommeil paisible. Parce que la qualité du sommeil se dégrade avec l’âge. Il est donc sine qua non de canaliser l’angoisse que ressentent les personnes âgées quand vient le soir.

🔎 À lire aussi  5 remèdes contre la solitude des seniors

Quel est le tarif d’une garde de nuit ?

Retenez déjà que les tarifs d’une garde de nuit varient selon le volume ou nombre d’heures couvert. C’est ainsi que ce service se veut plus couteux que l’assistance en journée. Pour une garde de nuit, un tarif de 9 euros l’heure, est envisagé. Néanmoins, lorsque le service excède 4 voire 5 nuits successives et dépasse les 12 heures d’affilée, le tarif horaire devient un tarif classique. En gros, une garde de nuit coûtera dans les 140 voire 200 euros. Alors qu’une présence de nuit elle, se retrouvera dans l’intervalle, 80 à 100 euros.